3 treks dans les Alpes en train ou en bus

3 treks dans les Alpes en train ou en bus

Contrairement à de nombreuses idées reçues, il n’est pas toujours indispensable de se rendre en voiture au départ d’un parcours de randonnée. Il est possible de s’y rendre en bus ou en train et cela revêt de nombreux avantages. En effet, emprunter un bus ou un train permet de considérablement réduire l’impact environnemental, d’être moins fatigué à l’arrivée, et de plus, cela ne coûte pas les yeux de la tête. Cet article présente 3 treks accessibles en bus ou en train dans les Alpes.

Le tour du Queyras

Cet itinéraire est un classique des Alpes du Sud. Il passe par une des régions les plus belles des Alpes en France. Le GR58 passe par de beaux villages pastoraux, des alpages remplis de marmottes et des forêts de mélèzes. Ce parcours se couvre en cinq ou huit jours suivant la durée des étapes. Pour y aller, ce n’est pas du tout compliqué. On prend tout d’abord le train qui mène à la gare de Mont-dauphin Guillestre. Une fois, là-bas, on emprunte le bus pour Ceillac. Voir le site de cet organisateur de trek dans les Alpes pour des informations plus détaillées.

Le tour des Aiguilles Rouges

Avec plus de 5 000 kilomètres de sentiers, le tour des Aiguilles Rouges est l’un des territoires les plus grands à travers le globe terrestre. C’est une aventure de quatre jours à travers un écosystème étrange, merveilleux et époustouflant. L’itinéraire commence dans la vallée de Chamonix.  Pour arriver sur le col des Montets, on prend un train pour Argentière, et ensuite, soit on fait du stop jusqu’au au col, soit on emprunte la piste derrière la pharmacie d’Argentière qui va au lac Blanc.

Le tour du Mont-Blanc

C’est le trek que l’on coure le plus dans les Alpes, et à raison, il présente de magnifiques paysages. Il est parcouru en 9 jours. Diverses stations de départ sont possibles, à l’instar de la gare des Houches.